Collectionner des barbotines animalières pour la maison

barbotine2.JPGLa barbotine demande une excellente maîtrise du moulage, de la couleur et de la cuisson, qui lui confère sa valeur marchande. “La tendance, précise un antiquaire, est aux barbotines zoomorphes et anthropomorphes parmi lesquelles certains modèles, comme la tête de brochet verticale, le chien ou le cochon maître d’hôtel, sont davantage recherchés. On trouve de jolies pièces à partir de 150 €, essentiellement décoratives mais pouvant prendre place sur une table raffinée.


Attention aux rééditions non annoncées comme telles, à l’usure, au manque de finesse des traits et à la qualité de l’émail. La plupart des barbotines présente une signature ou une marque de fabrique. Massier, à Vallauris, est coté, mais également T. Deck, A. Delaherche et l’École de Saint-Amand”.

 

Trompe-l’oeil
Poisson marqué Onnaing. Le prix est aussi fonction de l’état de l’objet, fragile en raison de ses motifs en relief. Env. 200 €.

Exotique
Ce perroquet aux couleurs vives est sorti des ateliers de Poët-Laval, daté du début du xxe siècle. Env. 450 €.

Oiseau de nuit
Les animaux font l’objet de collections à thème. Plusieurs modèles de chouette sont déclinés, dont celui-ci provenant de Nimy-les-Mons. Début du xxe siècle. Env. 450 €.

Familier
Très populaire, ce pichet en forme de canard est signé des ateliers d’Onnaing (Nord-Pas-de-Calais). Env. 400 €.

Les commentaires sont fermés.